Fiche technique : Le lymphome T cutané

Le lymphome T cutané ou lymphome cutané primitif à cellules T est relativement rare et représente moins de 3 % des LNH. Il touche les personnes entre 50 et 60 ans et plus souvent les hommes. Il affecte principalement la peau.

Il y a deux types de Lymphome T Cutané :

  • Le groupe de lymphomes T cutanés épidermotropes représente plus de 50 % des LTC.

Le mycosis fongoïde : est le plus fréquent. Il se caractérise par des éruptions cutanées rouges-rosées, souvent confondues avec de l’eczéma ou du psoriasis.

Il se développe à partir de lymphocytes T qui se multiplient dans les couches superficielles de la peau.

Le syndrome de Sézary (qui est plus rare) : est agressif. Il ressembe à un coup de soleil étendu sur la peau qui peut peler et s’ulcérer. Des mélanomes peuvent aussi faire leur apparition. Il peut se propager à d’autres organes. Souvent, le système immunitaire est affaibli et fait augmenter le risque d’infections.

  • Le groupe de lymphoprolifération T cutané CD30+ (qui exprime l’antigène CD30) qui se caractérise par des nodules. On en distingue 3 formes : les Lymphomes cutanées anaplasiques à grandes cellules, les Papuloses lymphomatoïdes et les formes intermédiaires entre les 2.

Le lymphome anaplasique à grandes cellules (LAGC) primitif cutané évolue lentement (indolent). Il se caractérise par une ou plusieurs masses sous la peau. Il peut se propager aux ganglions lymphatiques mais rarement aux autres organes.

Voir l’article sur le LAGC : Fiche technique : Le lymphome anaplasique à grandes cellules (LAGC)

 

La classification pour ce lymphome est spécifique :

  • Stade IA : taches ou plaques affectent moins de 10% de la peau.
  • Stade IB : taches ou plaques affectent plus de 10% de la peau.
  • Stade IIA : taches ou plaques sont présentes et les ganglions lymphatiques sont enflés.
  • Stade IIB : au moins une tache ou plaque est surélevée (elle n’est plus mince).
  • Stade III : l’ensemble de la peau est touchée par le LTC et les ganglions lymphatiques sont enflés.
  • Stade IVA : le LTC concerne toute la peau et s’est étendu aux ganglions lymphatiques.
  • Stade IVB : le LTC affecte l’ensemble de la peau, les ganglions lymphatiques et d’autres organes.

 

Le pronostic est assez bon pour le LTC à condition que le traitement soit mis en place tôt.

On peut proposer de la chimiothérapie (directement sur la zone à traiter), de la radiothérapie, de l’immunothérapie et de la photothérapie.

 

Sources : www.ooreka.fr

www.cancer.ca

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :