Que faire de ses médicaments périmés ou inutilisés ?

Après un cancer, il nous reste un grand nombre de médicaments (entamés ou non) et que nous n’allons pas garder par manque de place mais surtout car nous n’en aurons pas l’utilité pour les petits bobos du quotidien. Alors, que faire de ses médicaments périmés ou non utilisés?

Toutes les pharmacies ont l’obligation légale de reprendre les médicaments entamés ou non. Cela inclut les médicaments sous toutes leurs formes mais également les collyres et solutions non buvables, les patchs, les aérosols et sprays, les crèmes et pommades, les inhalateurs. Il peut à l’inverse refuser de reprendre les aiguilles et seringues ainsi que les thermomètres. Pour les aiguilles, généralement se renseigner auprès de sa Mairie pour savoir où on peut les déposer.

Ces médicaments sont ensuite détruits par incinération dans 55 unités en France dans le but de produire de l’énergie sous forme d’électricité.

Selon les chiffres de 2015, 80% des français rapportent leurs médicaments à la pharmacie, ce qui représente 12 000 tonnes qui sont ainsi recyclés.

Il faut savoir que depuis 2009, les médicaments périmés ou inutilisés ne peuvent plus être distribués vers les pays pauvres. Pour diverses raisons, l’Union Européenne, souhaite envoyer uniquement des médicaments neufs dont la traçabilité est connue et fiable.

Il ne vous reste plus qu’à faire le tri dans vos médicaments…..

 

 

Sources : www.cyclamed.org

www.santemagazine.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :