La mucite et comment la soulager

La mucite est une inflammation des muqueuses qui provoque des ulcérations. C’est un des principaux effets secondaires de la chimiothérapie.

 

La muqueuse de la bouche est très sensible à l’action de la chimiothérapie et de la radiothérapie car les cellules des muqueuses digestives sont parmis celles qui se divisent le plus vite des tissus de l’organisme. Lorsque le nombre de globules blancs chute lors de la chimiothérapie, la muqueuse a moins de défense contre les germes qui sont naturellement présents dans la bouche et devient donc plus sensible aux infections. D’autres facteurs peuvent expliquer la mucite : la consommation d’alcool et de tabac, les bains de bouche insuffisants, la déshydratation, une alimentation pauvre en protéines.

On compte environ la moitié des patients qui, lors d’une chimio souffrent d’aphtes mais, cela est plus fréquent chez les patients souffrants d’hémopathies et en particulier lors d’une préparation de greffe de moelle.

Certaines molécules sont plus toxiques que d’autres pour la muqueuse de la bouche ; en particulier l’Endoxan (Cyclophosphamide) qui provoque très souvent des mucites assez fortes.

 

Très souvent & sévères

      • Cyclophosphamide (Endoxan™)
      • Docétaxel (Taxotère™)

 

Très souvent & marqués

      • Amsacrine (Amsalyo™)
      • Strepotozocine (Zanosar™)
      • 5-FU, UFT™, Xéloda™
      • Idarubicine (Zavedos™)

 

Très souvent

      • Daunorubicine (Cerubidine™)
      • Doxorubicine, Caelix™
      • Busulfan (Myléran™)
      • Paclitaxel (Taxol™)

 

 

Moins souvent

      • Ifosfamide (Holoxan™)
      • Méthotrexate
      • Bléomycine
      • Lomustine (Belustine™)
      • Cytarabine (Aracytine™)
      • Hydroxyurée(Hydréa™)
      • Dactinomycine (Lyovac-Cosmegen™)
      • Etoposide (Vépeside™)
      • Mitoxantrone (Novantrone™)

 

 

Il n’y a pas de traitement spécifique pour la mucite mais c’est un problème qu’il faut prendre au sérieux et dont il faut parler à son médecin pour éviter que la situation empire et que cela soit trop handicapant (au point de ne pas pouvoir s’alimenter par exemple).

 

Il faut tout d’abord avoir une bonne hygiène dentaire en se brossant les dents après chaque repas (brosse à dent chirurgicale à poil très doux) et utiliser le bain de bouche que l’hôpital vous à prescrit (Bicarbonate de soude avec parfois de l’Eludril). Attention, ne pas utiliser de bain de bouche à base d’alcool.

 

Eviter certains aliments durs ou croquants (noisettes ou chips), les aliments acides (tomates , pommes), les produits laitiers, le chocolat (oui je sais, c’est dur!), le vinaigre, le raisin, les fruits secs, les fruits (genre ananas, kiwi ou agrumes), les épices, l’alcool et le tabac.

Eviter aussi de consommer des plats ou des boissons brulantes.

Vous pouvez utiliser une paille pour boire afin d’éviter le contact avec les zones douloureuses.

Personnellement je n’ai pas testé mais il semblerait que sucer un glaçon juste avant l’administration de la chimio aurait un effet positif. Par contre, il faut m’expliquer comment on fait ! On ramène sa glacière à l’hôpital ????

Il y a aussi la possibilité de manger une glace qui va « anesthésier » les douleurs mais attention à ne pas en abuser !

 

Vous pouvez utiliser les épices qui peuvent vous soulager naturellement. Les feuilles de thym apportent une sensation de fraicheur et soulagent les problèmes au niveau de la bouche (et digestif par la même occasion). La mauve (en pharmacie ou magasin bio) apaise les inflammations au niveau de la bouche comme les mucites, gingivites et aphtes. Vous pouvez infuser les fleurs de mauve pour en faire une tisane. Le site et l’application Vite Fait Bienfaits propose des recettes afin d’utiliser les épices en fonction des différents effets secondaires. www.vite-fait-bienfaits.fr

J’ai personnellement testée la mauve quand la mucite était très douloureuse et handicapante et il y a un réel effet apaisant. Par contre, la tisane est très bleue donc c’est assez étrange mais le résultat en vaut la peine!

 

 

Pour limiter les risques, il est conseillé de consulter un dentiste avant de débuter la chimio afin de prévenir tout problème (extraction, détartrage, etc.).

 

 

Dans tous les cas, parlez en avec votre médecin et l’équipe médicale qui peut vous donner des conseils afin de soulager tous ces problèmes.

 

www.roche.fr

www.arcagy.org

Un commentaire sur “La mucite et comment la soulager

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :