Interview n°18 : Tony

Tony, 30 ans de l’Essonne nous raconte comment il accompagne Florine (Interview n°14).

Qui dans ton entourage est touché par le lymphome ? 

C’est ma conjointe Florine à qui on a diagnostiqué un lymphome de Hodgkin stade IV fin avril (2017).

Quelles répercussions l’annonce du lymphome a-t-il eu sur toi ?

Lors de l’annonce je n’ai pas été surpris ; cela faisait 2 mois qu’elle avait de la fièvre et les symptômes ne laissaient présager que 2 ou 3 pathologies dont le lymphome.

Je dirai que j’ai été soulagé quand le médecin nous a annoncé que c’était un Hodgkin. A partir du moment  où il avait fait la biopsie et que l’on devait attendre le résultat,  j’avais 2 semaines pour faire des recherches sur le sujet.

– Pour toi, qu’est ce qui a été le plus dur à gérer ?

Tout !  Mdr. Plus sérieusement je dirai la fatigue et le manque d’appétit. J’ai la chance de travailler en 3×8, ça me permet d’être plus présent et de pouvoir assurer pour deux.

– As-tu réussi à avoir les informations nécessaires pour faire face à la situation ? 

Internet est notre ami, à condition de savoir faire le tri. De plus, le médecin nous a donné un petit livre assez bien expliqué.

– Comment as-tu aidé ton proche dans la maladie ? 

D’abord le soutien moral, c’est primordial. Face au cancer on est seul, elle est seule à souffrir ; je ne peux qu’être là et tout faire pour la soulager sans pouvoir porter son fardeau.

Après, j’ai la chance d’avoir une bonne mémoire pour tout ce qui concerne les cachets, les RDV, et les petites choses du quotidien.

– Est-ce que cette épreuve a changé vos relations ? 

Quand je l’ai connu, elle m’a annoncé qu’elle était séropositif. Notre relation avait déjà débuté dans la maladie ; le lymphome n’est qu’un coup de plus sur le clou de la vie, on est toujours aussi fusionnel, chaque chimio je suis là, chaque rendez-vous avec les médecins je suis là, quoi il nous arrive ça nous arrive à deux.

– Est-ce que cela a eu des répercussions sur ta vie ? 

Je m’inquiète d’avantage pour elle, mais ce qui a le plus changé c’est le regarde des gens :  il y a toujours ce temps de latence quand ils nous voient et remarquent que Florine n’a plus de cheveux. On sent dans leur regard l’interrogation du «C’est pour le style ou elle est malade ?» et quelques secondes après leur visage se ferme et comprennent qu’elle a un cancer. Ca nous fait beaucoup rire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :