Compte rendu de la journée des Lymphomes 

Vendredi 15 Septembre 2017, à l’occasion de la Journée des Lymphomes, j’ai assisté à la
conférence qui se tenait à l’Hôpital Saint Louis à Paris.

Pour celles et ceux qui n’ont pas pu y assister dans l’une des 21 villes de France, je vous fais un petit compte rendu de ce qui a été dit. J’espère que ce sera assez clair et complet pour vous….

 

La conférence a abordé 4 points.

 

  • Les lymphomes et leurs sous types : Caractéristiques et différences.

 

On sait qu’on distingue les lymphomes en 2 catégories : Lymphome de Hodgkin et Lymphome non Hodgkinien.

Mais il faut également les différencier en 2 types, en fonction des lymphocytes concernés :

  • Lymphocytes B : qui assurent la défense et fabriquent les anticorps.
  • Lymphocyte T : qui ont un rôle de chef d’orchestre.

Le lymphome est une maladie systémique, pour laquelle on ne parle pas de métastase car elle est présente partout dans le corps (via les ganglions et les organes lymphatiques).

Les cancers hématologiques représentent 10 % des cancers.

Il faut aussi différencier les lymphomes agressifs de ceux indolents.

Lymphome de Hodgkin : Classique ou nodulaire à prédominance lymphocytaire.

Lymphocytes B.

2 000 nouveaux cas / An en France. Soit 4,8 cas pour 100 000 habitant / an en France.

Survie à 5 ans : de 33 à 96% selon l’âge.

Lymphome de Burkitt : A traiter en urgence mais très « chimio-sensible ».

La biopsie est le premier examen (et le seul) qui permet de poser un diagnostic (sous radiologie ou échographie selon les centres hospitaliers). Afin de compléter ce diagnostic, les médecins peuvent prescrire d’autres examens.

La ponction est pratiquée dans le cas de lymphome agressif pour vérifier qu’il n’y a pas
d’atteinte au niveau du cerveau.

Le lymphome cérébral est forcément un stade 4 (cela n’implique pas un plus mauvais pronostic). Il est impératif à ce moment-là de le localiser et de trouver le traitement adapté. En effet, il faut un traitement spécifique pour atteindre le cerveau.
Souvent cela prend un peu de temps à le diagnostiquer car les symptômes ne sont pas toujours significatifs (troubles de la vision, de la parole, etc…).

Lymphome du Manteau : De type B. Il était considéré auparavant comme agressif. Aujourd’hui, le pronostic s’est considérablement amélioré depuis quelques années. Toutefois, le traitement est spécifique. On le situe actuellement entre agressif et indolent.

Le Pet Scan est un examen pratiqué dans le cas des lymphomes de Hodgkin et des LNH à grandes cellules pour voir la réponse au traitement. Cela permet de mesurer l’intensité
de la fixation. Si on observe une masse résiduelle mais qu’il n’y a pas de fixation, on peut prononcer la rémission.

 

 

  • Les nouvelles thérapies : Comment ça marche, dans quels cas sont-elles appliquées ?

 

Les nouvelles molécules :

  • Rituximab : Cible une cellule et agit.
  • Brentuximab : Lymphome de
    Hodgkin. Permet de donner des chimios moins fortes. Actuellement, association CHOP + Brentuximab.
  • Inhibiteur apoptose : capacité des cellules à mourir.
  • Tyrosine kinase : Dans le cas
    des Leucémies Lymphoïdes Chroniques (LLC) et Lymphomes du Manteau.
  • Ibruxinab : Inhibiteurs BTK.
    Pour les LNH Folliculaires.

Grâce aux nouvelles molécules, on peut espérer une avancée d’ici quelques années (2 ou 3 ans) qui permettra de faire moins de chimio.

L’espérance de vie a augmentée de +10% pour les lymphomes B.

Pour les Lymphomes de Hodgkin : Anti PD1/PDL1.

Anticorps nu qui montre une activité tumorale. PD1/PDL1 redonne la capacité aux lymphocytes T de tuer la tumeur.

Les tests sont effectués sur des patients ayant un LH en rechute après autogreffe.

D’ici 10 ou 15 ans, on aura des traitements sans chimio pour les lymphomes indolents.

L’autogreffe est pratiquée principalement dans le cas de rechute.

Il existe des cas où, dans la même famille, il y a plusieurs lymphomes (dans la salle, une dame a expliqué qu’ils étaient 3 frères et sœurs à avoir un lymphome). 6% des patients
atteints d’un lymphome ont un autre cas dans leur famille. Cela est d’autant plus vrai avec les Lymphomes de Hodgkin et les Lymphomes B. Toutefois, il n’y a pas de facteur génétique mais un facteur de risque.

 

 

  • Les autorités de santé : Qui sont-elles ? A quoi servent-elles ?

 

ANSM : Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé.

S’occupe de la mise en place des médicaments sur le marché et les essais cliniques.

HAS : Haute Autorité de Santé.

A pour rôle d’évaluer les médicaments, harmoniser la prise en charge.

Depuis 2016, elle recense les témoignages des associations de patients.

INCA : Institut National du Cancer.

Permet d’initier la recherche en cancérologie.

ARS : Agence Régionale de Santé.

Pilotage régional dans le domaine hospitalier et médico-social.

 

  • L’accompagnement dans le parcours de soins : Pour qui ?  Pour quoi ?

 

Ce point dépend des centres hospitaliers.

Le 2ème jeudi de chaque mois, au RDC, service Hémato de l’hôpital Saint Louis, permanence de France Lymphome Espoir de 10h à 16h.

FLE sensibilise les médecins généralistes pour qu’ils détectent mieux et plus rapidement les symptômes du lymphome.

FLE soutient la recherche : elle attribue 3 bourses de 15000 Euros chacune.

Elle représente également les patients auprès des autorités de santé. Avec le groupe LYSA, elle met en place des essais cliniques.

Le 10 Février 2018, aura lieu à Nantes, un colloque avec France Lymphome Espoir. A cette occasion, se tiendra une table ronde sur les problèmes cognitifs. En effet, aucune étude n’a été menée sur les patients atteints de lymphome. Lors de la conférence, un
questionnaire a été remis à chaque malade afin d’avoir des données sur le sujet. Ces résultats serviront de support lors de ce colloque.

Plus d’informations sur le site www.francelymphomeespoir.fr

Les vidéos qui ont été diffusées (témoignages de patients et de professionnels de santé) lors de la conférence devraient être mises en ligne d’ici quelques jours.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :