Interaction alimentation et traitements anti-cancéreux

Avec les traitements anti-cancéreux, certains aliments (même ceux qui semblent anodins) peuvent provoquer des interactions et en diminuer l’efficacité ou augmenter les effets secondaires.

Voici une liste des aliments connus pour provoquer ce genre d’interactions. Ces informations ne peuvent en aucun cas se substituer à l’avis de votre médecin. Vous pouvez en parler avec votre hématologue ou avec le pharmacien du Centre Hospitalier.

Ail : Il est généralement consommé pour ses propriétés de stimulation de l’immunité.

Toutefois, il peut réduire les effets des traitements à base de Tamoxifène ou de Dacarbazine. Il pourrait également augmenter la toxicité des chimiothérapie à base de Docétaxel mais également de Cyclophosphamide, Taxanes, Dacarbazine.

La consommation « normale » est 4g / jour (1 gousse = 1 g), y compris en huile, jus ou extrait.

En utilisation comme complément alimentaire, parlez-en à votre médecin.

Caféine : Elle est à proscrire en association avec les traitements à base d’antibiotiques. En effet, ils gênent l’élimination de la caféine et peuvent donc conduire à un surdosage de cette dernière. Pour rappel les antibiotiques sont souvent associés aux traitements anti-cancer.

Il est recommandé d’en limiter la consommation durant les traitements.

Ginkgo : Il aurait comme vertu de prévenir et réduire la toxicité pour le cœur liée au traitement à base de Doxorubicine. Toutefois, des études complémentaires sont nécessaires pour vérifier l’hypothèse de son effet anti-cancéreux.

A cause de son effet antioxydant, il peut réduire l’effet de certains traitements, en particulier la radiothérapie, les Cyclophosphamides, Dacarbazine, Anthracyclines, mais également de certains antibiotiques anti tumoraux comme la Bléomycine.

Il augmenterait la toxicité de certaines chimio comme le Dacarbazine, Cyclophosphamide, Taxane.

De plus, le Ginkgo Biloba peut induire un problème hémorragique.

La dose journalière normale est de 120 à 240 mg. Des quantités plus importantes pourraient être potentiellement cancérigène.

Ginseng : Il semble qu’il ait une action anti-cancéreuse et réduit les effets secondaires des chimio et la fatigue. Il améliorerait la qualité de vie, le sommeil nocturne et l’appétit des patients.

Attention car il stimule la croissance tumorale dans le cas des cancers hormodépendants : Son usage est donc déconseillé.

Il augmente la toxicité des traitements à base de Dacarbazine, Cyclophosphamide, Taxane. Il peut également diminuer les effets de la morphine.

Le dosage normal est :

  • Ginseng asiatique / américain : 100-200 mg 1 à 3 fois / jour sous forme d’extrait ou 1/2 à 2 cuillère à café 3 fois / jour sous forme de teinture.
  • Ginseng sibérien : 2-3g /jour sous forme de plante ou 2 cuillère à café / jour sous forme de teinture.

Attention à la combinaison alcool et Ginseng ; cela augmente la somnolence provoquée par l’alcool.

Gui : Sa consommation pourrait diminuer les effets secondaires liés au cancer. Toutefois, un usage à long terme peut influencer l’activités des lymphocytes T chez les (ex)patients atteints de cancer.

Houblon : Son utilisation par rapport au cancer a uniquement fait l’objet d’études en laboratoire. Il semblerait que cela ait un rôle dans la prévention des cancers en freinant le développement des tumeurs existantes.

Combiné à la Valériane, il semblerait (à confirmer) qu’il ait un effet anti-inflammatoire ; il semble améliorer le sommeil et les insomnies. Par contre, la consommation de bières est déconseillée ; ce n’est pas une source idéale de substance houblonnées. Cela peut augmenter le risque de différents types de cancer et avoir un impact négatif sur les traitements.

Attention, ne pas consommer en  cas de cancer hormonodépendant.

Lait : Il diminue l’absorption des tétracyclines (antibiotiques) par un mécanisme de compétition de l’absorption entre les ions calcium, contenus en grande quantité dans l’aliment et l’antibiotique.

Comme il diminue la part active des médicaments comme le Cyclophosphamide par exemple, Il est préférable de consommer du lait à distance du traitement : 1h avant ou 3h après.

Mélilot : Plante réputée pour son effet tonique, super alliée contre les jambes lourdes. Elle est déconseillée pendant les chimiothérapie à cause de son pouvoir anticoagulant.

Menthe : que ce soit la menthe poivrée ou la menthe verte, on peut la consommer en usage culinaire normal. Elle est déconseillée en complément alimentaire.

Millepertuis : Il est généralement utilisé pour traiter l’anxiété et la dépression. Sa consommation est à proscrire dans le cas de traitements à base de Docetaxel ou de Méthotrexate car il peut en diminuer les effets. De plus, il peut interagir avec différents traitements contre le cancer comme la chimiothérapie ou l’immunothérapie. Il est fortement déconseillé même à distance des traitements.

Pamplemousse  : C’est l’aliment le plus connu pour avoir des interactions avec les traitements. En effet, une substance présente dans cet agrume cause certains effets secondaires et bloque le fonctionnement d’une enzyme qui permet l’assimilation de certains médicaments.

Consommer un pamplemousse une fois par jour augmente de 10 à 12 fois la consommation de certains médicaments. Cela s’applique également à l’ananas, réglisse, myrtille ou encore grenade.

Petit houx : Il a pour propriété de dégonfler les jambes et tonifier les veines. Il soulage l’insuffisance veineuse et les hémorroïdes. Toutefois, il est déconseillé durant les traitements anti-cancéreux.

Réglisse : Est réputée pour augmenter la pression artérielle. Elle a le même effet que le pamplemousse sur les traitements.

Resvératrol : C’est un antioxydant présent dans les pépins, queues et peau de raisins. Il est plus présent dans les raisins roses et rouges que les blancs. Il fait l’objet de recherches en laboratoire pour ses propriétés potentiellement anti-cancéreuses. Il pourrait limiter les dégâts au cœur causés par la Cisplatine et la Doxorubicine. Mais, à cause de son effet anti-oxydant, il diminue l’efficacité des traitements comme la radiothérapie, le Cyclophosphamide, Dacarbazine mais également certains antibiotiques antitumoraux comme la Bléomycine. De plus, il augmente la toxicité pour le corps des traitements anticancéreux comme Dacarbazine, Cyclophosphamide ou Taxane.

Sauge : Tout comme le soja, la Sauge est déconseillé dans le cas des cancers hormono-dépendant car elle a un effet « booster » sur la tumeur.

Soja: Cela s’applique uniquement aux compléments alimentaires et non à la consommation de soja « normale ». Il est connu que le soja est à proscrire en cas de cancer hormonodépendant mais cela ne s’applique pas à l’alimentation. Au maximum, la consommation normale est de  2 produits contenants / à base de soja / jour. Cela correspond à 26 gr de protéine de soja / jour. 1 portion = 1 yaourt de soja = 1 verre de lait de soja.

Thé Vert : Il est déconseillé durant les chimiothérapie et la radiothérapie. En effet, il bloque l’action du Bortézomid (utilisé dans le traitement du Myélome notamment) et diminue l’efficacité du traitement.

Valériane : Réputé pour soulager les troubles du sommeil. Il peut toutefois diminuer l’effet du Dacarbazine, Cyclophosphamide, Bléomycine.

Vigne Rouge : Tout comme le Ginkgo Biloba, elle n’est pas recommandé durant les traitements du cancer car elle peut causer des soucis hémorragiques.

Vitamine E : C’est l’un des compléments les plus utilisés dans le traitement du cancer. Pourtant il diminue l’action de la radiothérapie, Dacarbazine, Cyclophosphamide et Bléomycine.

L’utilisation normale est de 15 mg / jour.

Sources :

Complementary and Alternative Medecine for Cancer  (CAM-Cancer): www.cam-cancer.org

MedlinePlus: www.nlm.nih.gov/medlineplus/druginfo/herb_All.html

Memorial Sloan-Kettering Cancer Center: https://www.mskcc.org/cancer-care/diagnosis-treatment/symptom-management/integrative-medicine/herbs/search

National Center for Complementary and Alternative Medicine (NCCAM): https://nccih.nih.gov/health/herbsataglance.htm

Office of Dietary Supplements (ODS): http://ods.od.nih.gov/factsheets/list-all/

www.medisite.fr

www.cancer.be

www.doctissimo.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :